........L’Us.Torreilles s’est inclinée au match aller sur les mi-hauteurs du Vallespir. Le retour est donc d’importance. Il y a une question de revanche qui flotte dans l’air de Salanque. Faut savoir qui est le plus fort.
........Tout se joue le 12 janvier 1997. Conduites par le pitaine Christophe Pérez qui a pointé un essai, en giclant de derrière son pack, avant celui de son pote Rodenas (+ une pénalité de ce même Christophe Pérez), les légions torreillanes l’emportent sur leur herbe (13 à 6) mais…, mais il y a triche. Je le dis du bout des lèvres pour tenter de ne pas froisser les susceptibilités. Pourtant oui, oui et oui, il y a triche.
........Le score est de 8 à 6 pour les Torreillans (Rodenas ne marquera son essai, celui qui creuse l’écart, qu’en fin de match.) quand l’arbitre M.Millottes accorde une pénalité au Vallespir. Le buteur Saqué, qui a déjà fait mouche à deux reprises, veut prendre les points et prendre le score. En fait, il va prendre la mouche (?) alors qu’… un chien prend la poudre d’escampette. Tu comprends pas ? Prends patience, je t’explique.
........Saqué s’avance, pose son ballon, règle sa mire, se recule pour se donner de l’élan, retient sa respiration, se concentre avant de s’élancer. A ce moment surgit un chien qui pénètre sur la pelouse, se jette sur le ballon, le retourne, le pousse, pousse, pousse de son museau hors de l’aire de jeu. Le buteur Saqué en reste pétrifié. Le voilà déstabilisé, complétement hors service. Il ne marquera pas ces précieux points qui auraient pu assurer le succès des siens.
........Enquête il y eut. La Commission de discipline du Comité voulait savoir. Elle suspecta mais elle ne sut point. Elle soupçonna qu’un maître avait dressé son chien. Le but était de troubler le buteur adverse. Faut avouer qu’il a réussi.

...........................................................................C.Achère