........J’ai revu (avec un plaisir immense) Jérôme Porical, un maillot sur le dos. Celui du Lyon (olympique universitaire). Contre… l’Usap. Il revenait de grosse blessure, avait faim de jeu et soif de victoire. Ce 31 mars 2016, il a fait des misères aux Usapistes.
........Deux essais à son actif… Un doublé ! Il a avoué au micro, en fin de match, que ça ne lui était pas arrivé souvent… J’ai cherché. J’ai trouvé… Une fois, une fois seulement. Contre le Stade français, le 27 mars 2010. Il jouait pour l’Usap en ce temps… T’as vu ? On dirait qu’il va pas vite, le mec, et hop !, t’es dépassé. Il te montre son numéro… A l’Usap, on disait qu’il était « un faux lent. » ( ?!?!?!)… Chronométré en 2’’75 sur 20mts. Pas mal quand même ! C’est un vrai faux-lent.
........Une chose m’a choqué… Au cours de Lou-Usap, Jérôme Porical n’a pas buté. Lui qui était le maître artilleur de l’Usap. Grand artificier du 6 juin 2009, jour de la 7ème finale catalane victorieuse… Bon, c’est vrai, le Sudaf qu’on lui préfère n’est pas mal dans l’exercice mais au moment où l’on nous vante les qualités du Made in France, ya du gâchis, braves gens, ya du gâchis ! Et c’est grand dommage.
........Parce que (Allez ! Laisse-moi me repaître de mes chiffres. J’en raffole. Une drogue ! Mon addiction !), parce que, à l’Usap, Jérôme Porical, c’est 6 saisons, 20 essais, 119 transformations, 228 pénalités et 2 drop-goals. (L’aime pas trop, les drop-goals, le bougre.) Tout ça ramené par saison, ça fait 171 points et 8,75 (points) par match joué. En moyenne… Savent pas de qui ils se privent les Lyonnais… L’est meilleur le Sudaf ?... Moi, j’sais pas ?... Mais Jérôme Porical, j’aime bien. Bôcoup. Ca je sais.

.......................................................................................................C.Achère