........Jacky Moulenat est né le 17 octobre 1945 à Théza… Il aimait le rugby. Ce rugby, il l’a découvert dans les rangs des juniors Reichel de Cabestany alors qu’il n’avait que 14 ans. Puis il a glissé vers l’Usap. A l’Usap, 1963 est sa grande année. Le 10 mars, l’équipe première joue un match de Challenge Antoine-Béguère, à Narbonne et lui offre un maillot. Il en était fier. Le 26 mai, il est capitaine des Reichel qui s’inclinent en finale du Championnat de France… C’est ensuite Chambéry qui profite de son talent de joueur, du temps de son service militaire. Puis Canet au moment de son retour au Pays.
........Ces couleurs canétoises, Jacky les défend, le 14 décembre 1975 à Marseille. Habituellement troisième ligne, il est ce jour-là positionné en bout de la ligne des trois-quarts. L’aile gauche… 5ème minute du match. Un ailier déborde et se présente devant lui. Jacky le plaque et retombe lourdement en arrière. Le coup du lapin… Terminé. Jacky a le triste privilège de devenir le premier de ceux que l’on appelle très pudiquement « les grands blessés du rugby catalans.»
........Commence alors une vie pas toujours rose sur un fauteuil roulant. Il y est resté, sur ce fauteuil, pendant un peu plus de 40 ans. Avec courage. Avec patiente. Avec quelques coups de blues aussi… La chance de Jacky dans son malheur ? Celle d’avoir eu Renée, une épouse admirablement sublime, à ses côtés. Deux fils, nés avant l’accident, qui lui ont donné une jolie famille, aussi.
........Jacky nous a quittés le 26 décembre 2015. Au tout petit matin. A Cabestany, dans une chambre de clinique, alors qu’il essayait de vaincre une nouvelle épreuve de la vie… Nous avons été nombreux à le pleurer, à tenter de choisir les mots pour soutenir sa famille éplorée.
........Que Renée, Stéphane, Christophe et ceux qui l’aiment trouvent dans ces quelques lignes d’hommage le souhait de soulager leur peine ! Immense et vraie !

..........................................................................................................Ch.R