........Se dispute en Pays catalan le Challenge Guy Casse-Thierry Tahocés. C’est toujours un grand moment de recueillement sur les rives de la Côte rocheuse… Qui se rappelle Guy Casse et Thierry Tahocés ? Qui ? Je vais vous rafraîchir la mémoire si vous le voulez bien.
........19 septembre 1982. L’Avenir sportif cerbérien joue à Prats-de-Mollo un match de ce qui est encore la Coupe du Roussillon. Match agréable au cours d’une belle journée. Réception cordiale d’après-match. Il est à présent temps de rejoindre les pénates. Cerbère est loin de Prats. Il y a du trajet à faire.
........Guy Casse et Thierry Tahocés (flanqués de Célestin Novoa) auraient pu mais n’ont pas voulu bénéficier de l’autobus affrété par leur club. Et mis à la disposition des membres et de quelques supporteurs. Ils ont rallié le Vallespir en Renault 5 Alpine. Ils reviendront à Cerbère en Renault 5 Alpine… Peu avant 20 heures, au lieu dit « Les Ambassaouds » sur le territoire de la commune de Reynés, Thierry Tahocés perd le contrôle de son véhicule et c’est l’accident. Terrible.
........Célestin Novoa (21 ans) s’extrait seul du véhicule en s’extirpant par la lunette arrière. La voiture est en suspension au-dessus d’un précipice. Des témoins ont accouru à toute vitesse et retiennent le véhicule pour le sécuriser au mieux et pour ne pas qu’il bascule dans le vide. C’est (beaucoup) plus délicat et compliqué pour ses deux copains qui sont bloqués à l’intérieur sans pouvoir bouger. Les sauveteurs mettront quatre heures à les dégager de l’habitacle, sous les yeux des joueurs pratéens, vite venus dès la nouvelle connue. Du véhicule accidenté, les pompiers sortent un corps mort. Le second mourant, qui décédera sur le chemin de l’hospitalisation sans que quoi que ce soit n’ait pu être vraiment tenté.
........Guy Casse (18 ans) et Thierry Tahocés (21 ans) nous ont donc quittés le soir d’un dimanche, le 19 septembre 1982, au retour d’un match de rugby. Ce devait être un jour de fête. L’un repose au cimetière de Cerbère. L’autre à celui de Banyuls. Qu’ils y soient en paix !
........Le 4 avril 1983, s’est joué le premier Challenge Guy Casse-Thierry Tahocés. Organisé par le Lion’s Club. C’était un lundi de Pâques… Il y a plus de 30 ans.

..........................................................................................................................Jo Socdelac