.......Aubert Puig, dit « Puig-Aubert » pour le différencier d’un second Puig dans les rangs des juniors de l’Usap, est un petit bout d’homme de 1m66 pour 65 kg… Il pesait quand même 90kg en fin de carrière. Un peu plus encore en fin de vie. Il aimait bien des plaisirs. Ceux de la table ne lui étaient pas indifférents… Puig-Aubert voit le jour à Andernach en Allemagne où son père militaire était en garnison dans les forces d’occupation. Mais déclaré en mairie d’Arles-sur-Tech, Puig-Aubert est du Vallespir. Son corps repose d’ailleurs au cimetière d’Arles-sur-Tech et le stade de rugby du village porte son nom.
.......Rien qu’1m66 ! Tout petit, oui mais quel talent !... La carrière de Puig-Aubert démarre à XV à l’Avenir Sportif Perpignanais (40-41), se poursuit à l’Usap (41-44), puis à Carcassonne XIII (44-52), au Celtic XIII de Paris (52-53) et au XIII Catalan (53-59) pour se finir à XIII au Racing Club de Castelnaudary (59-60).
.......A XV, Puig-Aubert gagne 3 finales… Le 9 mai 1943, il est champion de France avec les juniors Reichel de l’Usap (2 transformations de Puig-Aubert. Il est fait « le n°1 des 30 participants » et on parle de « l’extraordinaire Puig-Aubert. »)… Le 26 mars 1944, il est champion de France de Première Division, toujours avec l’Usap (1 transformation de Puig-Aubert. Il vient de fêter ses 19 ans un jour plus tôt.)… Le 9 avril 1944, il enlève la Coupe nationale dans les rangs du Languedoc-Roussillon. La compétition regroupe des équipes de régions.
.......A XIII, la carrière de Puig-Aubert est riche de 17 finales françaises… Il est champion de France avec Carcassonne en 1945, 1946, 1950 et 1952, et avec le XIII Catalan, dont il est le capitaine, en 1957. Il remporte la Coupe de France avec Carcassonne en 1946, 1947, 1951 et 1952. Il perd le Championnat en 1947, 1948 et 1949 avec Carcassonne. Il échoue en Coupe en 1945, 1948 et 1949 avec Carcassonne ; avec le XIII Catalan en 1954 et 1957…Entre le 23 février 1946 et le 10 mai 1956, Puig-Aubert est international à 46 reprises sur les 64 matchs disputés par le XIII de France dans ce laps de temps, avec la tournée de 51 (La tournée de 51 ! Le truc à double sens. Le bougre aimait tellement le Pastis. Et il a fait une si belle tournée 51 aux Antipodes.) avec la tournée de 51 en Australie pour point d’orgue : 256 points, record absolue pour un joueur dans une équipe en tournée, record toujours debout. Quasi imbattable ; 36 des 72 points de son équipe lors des 3 tests ; 18 coups de pied tentés lors de ces 3 tests, 18 réussis. Les Australiens lui proposaient 25 millions à la signature, 200.000 francs par mois + les primes, le prêt d’une maison et d’une voiture, un billet d’avion pour son épouse et sa fille. (Ils comptaient récupérer le tout en 3 ou 4 matchs. Puig-Aubert faisait recette.) Puig-Aubert a refusé… En Australie, il n’y avait pas les copains, la pétanque et le… 51 !
.......Né le 25 mars 1925, « Pipette » aurait eu 90 ans ce mercredi. Joyeux anniversaire, champion !

........................................................................................................ Jo Socdelac